Mouvement “Degel Yérouchalaïm”

Mouvement “Degel Yérouchalaïm”

fondé par l’association “Oz lé-Israël” sous la direction du Rav Yossef Ben-Shoushan

À cause de la faute de la “haine gratuite” et des faiblesses de notre foi, nous avons été expulsés de notre Terre, nous avons été dispersés parmi les peuples, et nous avons souffert de terribles épreuves dans les douleurs de l’exil. Mais même en pays étranger, nous n’avons jamais cessé de rêver de Jérusalem, et lors de chaque événement marquant nous avons dit avec ferveur : “l’an prochain à Jérusalem”. Car nous savions que seul notre attachement à Jérusalem est le garant de notre pérennité éternelle. Nous savions que seule notre passion pour Jérusalem, qui ne fut jamais partagée entre les tribus, qui rend tout Israël solidaire, et d’où sort la Thora et la parole de Dieu, a la capacité de restaurer notre unité et notre foi. Pendant deux mille ans nous avons langui, et nous avons espéré retrouver notre vitalité saine par l’amour d’Israël dans sa pureté et par la force de la foi, afin d’être dignes de revenir à Jérusalem.

Il est évident pour tous que c’est cette langueur a poussé au retour à Sion, et a été la base du mouvement sioniste national du Dr. Binyamin Zeev Herzl.

Mais de manière très regrettable, avec la réalisation de la vision sioniste et l’activité politique ultérieure, ces valeurs fondamentales ont été érodées au profit des intérêts étroits des partis, jusqu’à leur disparition.

Cette situation dangereuse rend nécessaires un réveil et un engagement militant.

Pour cette raison il a été décidé d’élever bien haut le “Drapeau de Jérusalem” – le drapeau qui rendra au sionisme ses valeurs fondamentales, qui sont l’amour et la foi – l’amour de notre nation toute entière, par-dessus tous les courants et les communautés, tirant sa force de la foi et de l’attachement à Dieu qui élit son peuple Israël par amour.

Le mouvement “Drapeau de Jérusalem” sera un mouvement populaire qui s’engagera dans la renaissance de notre renouveau national – qui essouffle depuis peu, se détache de son âme – et qui fournit des forces fraîches qui prépareront l’État d’Israël à ses objectifs suprêmes.

Le mouvement “Degel Yérouchalaïm” sera un mouvement populaire attaché aux valeurs, occupé à faire revivre notre résurrection nationale – qui montre dernièrement des signes d’essoufflement étant détaché de son âme – en y faisant affluer des forces fraîches qui orienteront l’État d’Israël vers ses objectifs les plus élevés.

Vous trouverez ci-dessous une liste préliminaire de sujets dans lesquels le mouvement entend s’engager.

Certains d’entre eux sont une expression de valeurs précitées et d’autres définit les moyens de les mettre en pratique.

  1. L’établissement de la souveraineté israélienne sur toute la terre d’Israël.

Relations publiques, publication d’articles et promotion de la législation. La solution pour éviter  que les minorités vivant en Judée-Samarie et à Gaza ne se lient pas aux arabes israéliens et ne l’emportent pas démocratiquement sur la majorité juive à la Knesset est de leur accorder le statut de résidents temporaires jouissant des droits civils mais sans le droit de vote et d’être élus à la Knesset.

 

  1. Solution du “problème démographique”
  2. Rassemblement des exilés à grande échelle, en organisant des campagnes d’explication dans toutes les communautés juives dispersées dans le monde, et en écartant les obstacles à l’intégration en Israël, par exemple par la reconnaissance des diplômes étrangers, par la création d’un cadre d’intégration sociale approprié à chaque communauté, par une orientation professionnelle efficace, par l’adaptation de l’appareil éducatif aux enfants des immigrants, etc.
  3. Encouragement à la natalité, par une campagne d’explication et par l’attribution d’avantages à toute famille de cinq enfants et plus.

 

  1. Renforcement de la motivation à l’armée
  2. affermissement de la pureté du camp et de l’efficacité des combattants.

Retour à la maison de nos fils morts au combat, notamment Oron Shaul et Hadar Goldin zal, en agissant de manière déterminée pour faire céder l’ennemi, et non au moyen d’un échange de prisonniers !

  1. Encouragement à l’engagement dans les unités combattantes et au volontariat, par l’intermédiaire des structures éducatives formelles et informelles, et par l’attribution d’avantages à ceux qui vont jusqu’au bout du cursus, par exemple : aide à l’acquisition d’un appartement par un prêt de l’état sans intérêts couvrant 100 % de la valeur de l’appartement.

 

  1. Restaurer la sécurité personnelle dans les villes d’Israël

Expulsion de tous ceux qui sont illégalement infiltrés dans leurs pays d’origine.

En effet, en plus de l’exigence légitime de sécurité des personnes, par exemple celles qui habitent dans le sud de Tel Aviv, la finalité de l’idée sioniste est l’édification d’un état juif, et nous devons donc veiller à maintenir notre identité nationale juive. L’ouverture des portes aux émigrants du large monde est susceptible de brouiller cette identité.

 

  1. Justice sociale
  2. Efforts pour combler les énormes écarts qui existent aujourd’hui entre les couches de la société israélienne ; création des conditions d’une égalité des chances par une éducation gratuite depuis l’âge de la crèche jusqu’à la fin des études académiques ; annulation des examens psychométriques et attribution d’une bourse aux meilleurs élèves.
  3. b. Renforcement des villes de la périphérie en promouvant une législation favorisant le développement de l’emploi local, telle que: une ville sera budgétisée et stimulée en fonction des lieux de travail qu’elle réussira à créer pour ses habitants en elle ou à sa proximité. Et plus le pourcentage de résidents travaillant dans la ville même ou dans un rayon plus proche de celle-ci sera élevé, plus le budget de la ville sera important. En conséquence, les villes de la périphérie arrêteront leur migration négative, et inversement, en augmentant le nombre d’emplois en elles, le nombre de résidents augmentera également et leur puissance économique sera renforcée. Et cela pourrait également renforcer les propriétaires de petites entreprises, connues pour souffrir de difficultés économiques. En outre, cela contribuera à résoudre les problèmes de bouchons dans les routes, car la plupart des habitants des villes périphériques travaillent en dehors de leur ville, ce qui engendre des problèmes de bouchons au centre du pays et de lourdes pertes pour l’économie ainsi que du temps qui se perd et érode les nerfs. Par contre de cette manière, ils auront plus de temps a vivre avec leurs familles, et aussi plus de temps pour leur loisirs qui renforcera la consommation et qui donc augmentera également le capital de l’État grâce à la taxation.
  4. Soutien décent aux rescapés de la Shoah (nous le leur devons !), à hauteur du salaire moyen.
  5. Soutien décent aux handicapés majeurs, à hauteur du salaire moyen, dans le cadre d’un programme d’intégration optimale dans le monde du travail, par l’attribution de primes aux employeurs, par exemple des réductions de la ‘Arnona’, des réductions d’impôts, etc.
  6. Élimination du honteux phénomène de racisme vis-à-vis des membres de la communauté éthiopienne (aux qualités humaines si exceptionnelles, dignes de toute admiration pour l’abnégation dont ils ont fait preuve dans leur montée en Israël), et proposition d’une législation de discrimination positive en leur faveur.
  7. Constitution d’une société nationale pour la construction rapide de bâtiments d’habitation dans toutes les villes d’Israël, qui seront proposés à la location à prix très modérés pour des jeunes couples dans les cinq premières années de leur mariage. Ce processus contribuerait avec le temps à une rénovation permanente et à un développement de la ville.

 

  1. Loyauté citoyenne

Égalité des droits et des devoirs entre tous le titulaires de la citoyenneté israélienne, y- compris les minorités fidèles à l’État d’Israël. Par exemple : le droit à tous les avantages du ‘Bitouah Léoumi’ doit être réservé à ceux qui ont rempli leurs obligations citoyennes, soit par le service militaire soit par le service national, mis à part ceux qui en sont légalement dispensés pour raisons médicales ou autres.

 

  1. Sécurité

L’État d’Israël doit maintenir sa force de dissuasion pour assurer son existence. Tenant compte du fait qu’il est entouré d’ennemis, toute action terroriste, quelle qu’elle soit, doit être punie avec vigueur, car toute retenue et tout allègement de notre part ne sont pas perçus par nos ennemis comme une grandeur d’âme, mais au contraire comme une faiblesse, et ils les encouragent à nous attaquer.

De plus, comme la dissuasion depuis la guerre des Six Jours et la guerre de Kippour s’est dégradée, il faut accroître la vigueur de nos réponses pour éliminer la terreur, en réagissant très durement à toute tentative d’attentat : Tels que la mise à mort de chaque terroriste, l’expulsion définitive de sa famille, et  l’installation dune  unité militaire dans la maison de sa famille et  son entourage.

En ce qui concerne le régime du Hamas à Gaza, le temps est venu de mettre un terme à cette absurdité et de reconquérir cette parcelle de notre Terre. Il faut chasser de là toute la bande d’assassins qui a pris le pouvoir sur la population locale, et faire reprendre à la vie dans ce secteur son cours normal. Ceci se fera par la mise en place d’une administration qui s’occupera en notre nom de la construction, du développement, de l’éducation et de la culture, en exerçant une supervision étroite sur le systèmes d’éducation, des médias, etc., pour veiller à ce qu’ils ne reprennent pas l’incitation contre nous.

 

Pour tenir compte de ceux qui disent : “à quoi bon mettre en danger la vie de nos enfants pour cette poignée de terre ?”, la solution est pour le moment d’employer des salariés arabes / druzes / bédouins fidèles à l’État d’Israël, qui connaissent très bien la culture et la mentalité de la population de Gaza. Ce seront eux les policiers, les fonctionnaires, etc. Ils s’occuperont en notre nom de l’administration civile et de la réhabilitation de cette population qui souffre d’une très grave crise humanitaire, ce qui ne fait qu’ajouter à son agitation contre nous.

Alors on peut supposer que les intervenants honnêtes, ceux qui se soucient vraiment de la crise humanitaire à Gaza et souhaitent la réhabilitation de cette population, se réjouiront de gérer un investissement qui aura davantage de sens que les très grosses sommes qui sont actuellement injectées là-bas, prétendument pour des raisons humanitaires, mais qui à notre grand regret sont détournées vers la production de ressources militaires dirigées contre nous. Si nous procédons ainsi, notre front sud sera fermé, et la population arabe là-bas n’en aura que de la reconnaissance, elle reviendra à des jours meilleurs et à une normalisation de ses rapports avec nous.

 

  1. La religion et l’État

Renforcement de la position du grand rabinât d’Israël comme porte-drapeau de la sainteté de l’État d’Israël, et comme décisionnaire exclusif pour toutes les questions concernant la religion et l’état. À cette fin sera constitué un Conseil Supérieur de Rabbins qui croient en la sainteté de l’État d’Israël comme début de l’épanouissement de notre Délivrance. Ce Conseil se réunira une fois par mois à Jérusalem. Il traitera toutes les affaires concernant la religion et l’état avec les Grands Rabbins d’Israël, et prendra une position unique qui sera présentée au gouvernement.

 

  1. Renforcement du statut de la femme
  2. Égalité de salaire entre les hommes et les femmes. Création de conditions de travail adaptées aux femmes qui veulent concilier leur carrière avec une maternité saine.
  3. Lutte acharnée contre le “terrorisme” sous toutes ses formes à l’égard des femmes – comme le phénomène de la violence au sein de la cellule familiale, l’harcèlement sexuel etc… – à l’aide de relations publiques, d’une législation très stricte et son application de manière radicale, avec la même sévérité que toute lutte contre le terrorisme.
  4. Élimination totale du phénomène du commerce des femmes au moyen d’une législation sévère et de son application sans compromis aux consommateurs de prostitution. En même temps, assistance et réhabilitation de toutes celles qui sortent des cercles de la prostitution.
  5. Consolidation de la cellule familiale traditionnelle par le canal des cadres éducatifs formels et informels.

 

  1. Renforcement de la conscience juive et de la fierté nationale

Rattachement du public israélien à la tradition authentique d’Israël. Encouragement à l’étude du judaïsme dans toutes ses différentes disciplines, car c’est le réservoir culturel essentiel pour développer l’esprit de notre peuple.

 

Pour adhérer au mouvement, veuillez cliquer sur le formulaire d’inscription

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSeU0nqkm_YW79sgMTvOIYRVI6nIybf4fmigok48JICP4jslgw/viewform

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *